le cibcBilan de maintien dans l’emploi

pour les salariés en situation d’inaptitude

Bilan de maintien dans l’emploi pour les salariés en situation d’inaptitude



L’entreprise souhaite mettre en place une prestation de « BILAN MAINTIEN DANS L’EMPLOI » pour un salarié en difficulté pour qui, suite à des problèmes de santé ou un handicap reconnu, la poursuite sur le poste occupé est remise en question.

Il s’agit pour L’entreprise et le salarié de s’engager dans l’exploration d’un positionnement  professionnel nouveau :

  • En examinant d’abord les possibilités de repositionnement / reclassement interne : autres fonctions, autres services, aménagement des tâches etc.
  • Ensuite vers d’autres métiers, d’autres secteurs professionnels le cas échéant, ce qui peut induire une recherche externe à L’entreprise, s’il s’avère :

– qu’aucune opportunité de reclassement interne n’est possible ;

– ou que le salarié le souhaite.

PAUSE SEUL Objectifs : 

Il s’agit de permettre à la personne en question d’établir un positionnement de ses acquis professionnels (compétences, motivations) ainsi que de ses ressources disponibles (dispositions et aptitudes), de façon à mettre en place une recherche de pistes de reconversion à partir de ses ressources mobilisables.

L’analyse des potentialités pourra entre autres porter sur la dimension physique ou psychologique des capacités, sur la base des préconisations et contre-indications médicales formulées par la médecine du travail .

Cette approche implique par conséquent un partenariat rapproché avec les interlocuteurs concernés de L’entreprise (référent handicap, médecin du travail, service social) ou des partenaires extérieurs du secteur de la santé au travail.

PAUSE SEUL Modalités : 

  • Une heure d’entretien d’analyse de la situation avec le bénéficiaire.
  • Un échange avec le service RH/Formation et/ou Santé au travail pour clarifier les objectifs, les modalités pratiques et les outils proposés, ainsi que les prérequis des postes accessibles (le cas échéant en cours de Bilan).
  • Mise en œuvre de l’accompagnement sur une amplitude de 2 à 3 mois, en deux temps distincts :
    1. Un Bilan professionnel d’environs 12 heures, axé sur l’analyse de la situation personnelle et de l’employabilité du salarié : exploration des compétences, aptitudes et motivations, exploration des axes de progression / d’évolution, identification des besoins de formation et d’accompagnement.
    2. Un point intermédiaire avec les interlocuteurs de L’entreprise en présence du salarié pour partager les éléments diagnostics et définir les objectifs de la seconde étape (1 heure).
    3. Un travail de validation de projet de 12 heures, avec élaboration d’un parcours professionnel à court et moyen termes : analyse des postes envisageables, mesure d’écarts entre compétences requises et compétences mobilisables, recherche des parcours de formation souhaitables, démarches accompagnées d’exploration documentaire et d’enquêtes professionnelles visant à sécuriser la démarche projet.
  • Une restitution tripartite à l’issue de la prestation pour partager les éléments constitutifs du projet et affiner le plan d’action individualisé.
  • Un entretien de suivi post-bilan (6 mois en moyenne) pour l’accompagnement de la mise en œuvre du plan d’action.

PAUSE SEUL La démarche :

 

Elle est individualisée, le travail proposé au sein des étapes du bilan est organisé en fonction des objectifs et besoins exprimés, et adapté aux capacités du bénéficiaire.

L’analyse des compétences et l’exploration des ressources privilégient le recueil de faits et la recherche des critères de faisabilité dans une démarche d’employabilité. Elle s’effectue à deux niveaux :

  • analyse :
    • mise en évidence des ressources à partir de la description d’activités et de la valorisation de réalisations marquantes ;
    • mesure d’écarts entre aptitudes et performances attendues.
  • évaluation :
    • utilisation d’outils validés (inventaire de personnalité, questionnaires d’intérêts axés sur la transférabilité des compétences reliés à une base métiers et des référentiels de compétences, tests de raisonnement logique et d’aptitudes spécifiques) ;
    • mise en situation le cas échéant (bilan comportemental) ;
    • évaluations croisées (retour d’image).

L’élaboration du projet professionnel est le fruit d’une construction concertée, croisant aspirations, potentialités et critères de faisabilité (contraintes des fonctions, opportunités, contexte).

PAUSE SEUL Outils et méthodes :

Entretiens individuels

Le cas échéant, participation à une séance de travail collective

  • Analyse du parcours professionnel et de la situation actuelle
  • Exploration de la dynamique personnelle: valeurs, motivations, personnalité, image de soi
  • Analyse des compétences mobilisables: identification des compétences transférables  à partir des réalités de travail et réalisations significatives
  • Evaluation des potentialités: mise en évidence des capacités intellectuelles  / tests de raisonnement et d’aptitudes spécifiques / exercice de mise en situation
  • Travail d’orientation: définition de projet à partir des aptitudes / compétences mobilisables,  des motivations, des critères d’employabilité
  • Travail de recherche et d’enquêtes: documentation, recherche d’informations auprès de personnes-ressources / relais internes ou externes à L’entreprise, enquêtes auprès de professionnels (en fonction des possibilités.

PAUSE SEUL Modalités :

Amplitude moyenne : 2 à 3 mois

Rythme : un rendez-vous hebdomadaire par séances de deux heures 

Durée : 25 heures (présence du salarié) ; 5 heures additionnelles (coordination tripartite)